Sélection Réserve Naturelle • Des millions d'années d'évolution à votre service !

Hauteur:

1,50 m

Largeur:

1 m

Feuillage:

Vert aux nervures violettes

Floraison:

Blanche, d’août à septembre

Fructification:

Orange, comestible, de septembre à octobre

Ensoleillement:

Soleil

Sol:

Riche et humide mais bien drainé

Rusticité:

Annuelle


Lulo (Solanum quitoense)

Proche parent des tomates et des poivrons, le lulo est une plante tout à fait étonnante qui se distingue de ses cousines par son allure architecturale qui confère structure et volume aux aménagements paysagers tout en produisant des fruits savoureux. Sous notre climat, le lulo atteint 1,25 à 1,50 mètre de hauteur et arbore de grosses feuilles vertes aux nervures violettes rappelant des feuilles de chêne géantes. De plus, cette plante produit vers la fin de l’été des fruits sphériques couverts de poils de couleur beige. En enlevant les poils, on découvre alors une pelure orangée et une chair jaune verdâtre très savoureuse, riche en vitamines A et C ainsi qu’en beta carotène, et dont le goût peut être comparé à un mélange subtil d’ananas, de lime et de rhubarbe. De nombreuses vertus lui sont attribuées dont celle de diminuer les risques de cancer, de réduire le taux de cholestérol et de favoriser une meilleure digestion. Nommé lulo en Colombie et naranjilla en Équateur, le fruit de cette plante originaire d’Amérique du sud y est particulièrement prisé pour la fabrication d’un délicieux jus de couleur verte. On peut aussi simplement manger le fruit cru, à la cuiller, ou en faire des salades et des desserts.

Aussi appelé morelle de Quito, le lulo est une plante vigoureuse qui doit être cultivée dans un sol très riche, humide mais bien drainé, dans un endroit chaud et ensoleillé, sans quoi ses fruits n’atteindront pas leur pleine maturité. Assurez-vous aussi d’ajouter beaucoup de compost au sol existant au moment de la mettre en terre. La culture en contenant est également envisageable, ce qui permet d’entrer la plante à l’intérieur avant les gelées automnales et de favoriser ainsi la maturation des fruits apparus tardivement. Bien qu’elle soit facile à cultiver, cette plante est parfois la proie de certains insectes qui peuvent trouer son feuillage.